DIS NO en bref

DIS NO, association à but non lucratif fondée à Lausanne le 14 juillet 1995, a pour mission de prévenir la maltraitance et les abus sexuels envers les enfants (Statuts). Elle est active dans l’ensemble de la Suisse romande.

Elle est née de la rencontre de plusieurs personnes interpellées, au début des années 1990, par le nombre important de situations d’enfants victimes de maltraitances et le silence qui les entourait. Madame Nicole Rochat, institutrice, et son mari, Monsieur Claude-Valéry Rochat, ont eu l’idée de créer une association à Lausanne. Parallèlement, en Valais, Monsieur François Boillat partageait les mêmes préoccupations.

brefLors de sa création, l’idée consistait à apprendre aux enfants à « dire non » face à un abuseur, d’où sa dénomination et son logo, un petit dinosaure (Dino).
Après quelques années d’activité, ayant acquis la certitude que la prévention ne peut pas reposer uniquement sur l’information donnée aux enfants et les mesures mises en place pour éviter les récidives, DIS NO a cherché d’autres pistes de prévention. Celle passant par la sensibilisation des adultes a retenu notre attention, dans la conviction que c’est à eux d’agir pour le bien-être des enfants.
Cela explique pourquoi le logo du dinosaure, adressé aux enfants, a été remplacé.

En 2014, l’association a développé une approche préventive novatrice. Celle-ci s’adresse à des adultes ou adolescent(e)s qui connaissent des attirances ou des fantasmes d’ordre sexuel envers les enfants, mais qui n’ont pas commis d’abus.

Le but de cette démarche consiste à agir sur un enjeu de santé publique engendrant de nombreuses souffrances, contribuant ainsi à une diminution du nombre d’enfants victimes d’agression sexuelle.