Anonymat et confidentialité

Demander de l’aide peut s’avérer difficile: le sujet est délicat et tabou et, malgré le fait que le fantasme ne soit pas punissable, vous avez peut-être peur d’être dénoncé(e).

Ne renoncez pas à demander de l’aide : vous avez la possibilité de le faire anonymement.

Cela signifie que quand vous prenez contact, vous n’êtes pas tenu(e) à nous donner des informations vous identifiant, comme votre nom de famille, votre numéro de téléphone ou votre adresse.

 

Chercher de l’aide peut être encore plus anxiogène en cas de consommation personnelle d’images pédopornographiques.

Dans ces situations, DIS NO n’a pas d’obligation de signaler. DIS NO accompagne les personnes qui ont pour objectif de trouver une aide pour arrêter leur consommation.